Mode de vie

  • Les pucerons ailés infestent les jeunes pousses des plantes au printemps ou passent déjà l'hiver sur la plante sous forme d'œufs.
  • Les pucerons piquent le phloème des plantes pour obtenir des acides aminés à partir de la sève.
  • La forte multiplication en mai est généralement freinée par la constitution d'une population d'auxiliaires.
  • Reproduction sans accouplement (parthénogenèse) sur plusieurs générations et naissance de jeunes vivants (vivipares).
  • En cas de stress de densité ou pour changer de plante, des individus ailés sont à nouveau formés.
  • Les femelles ailées peuvent également pondre des œufs, c'est à ce stade que la plupart des pucerons survivent à l’hiver. 



Dégâts causés par les pucerons

  • L’activité de succion en soi entraîne, en cas de forte infestation, des tiges tordues et des feuilles enroulées.
  • Les pucerons tirent principalement des acides aminés de la sève des plantes. Le miellat sucré excrété est colonisé par les champignons de la fumagine et attire les fourmis.
  • Les pucerons sont les principaux vecteurs des virus des plantes. 



Lutter avec des auxiliaires

L'utilisation d'auxiliaires contre les pucerons en plein air peut être utile pour les rosiers ou les arbres à forte production de miellat. Les auxiliaires les plus utilisés sont les coccinelles et les chrysopes. 

Contactez-nous pour un conseil et une offre sans engagement pour un programme d'auxiliaires optimal via :

gartenbau@biocontrol.ch

ou +41 62 917 50 05.

Lutter avec des insecticides biologiques

Quand utiliser quel produit ?

Pulvérisation de débourrement : Braxol                                                              

Préventif : NeemAzal-T/S, (Quassan pour les arbres fruitiers)

Stop : Natural, en cas de températures élevées Glumalt

En cas d'urgence : Pyrethrum FS        

Présentation des produits


Braxol 

  • Uniquement pour la pulvérisation de débourrement au printemps.

  • Huile végétale (huile de colza).
  • 2%, à appliquer à des températures supérieures à 12 °C. 
  • Le film d’huile provoque l’asphyxie des ravageurs.

Vers le produit

NeemAzal-T/S 

  • Précoce dès l’apparition de l’infestation.

  • Extrait des graines de l’arbre de neem.

  • 0,3%, 2 – 3 applications à 7 – 10 jours d'intervalle.
  • Effet partiellement systémique.
  • Ménage les insectes utiles.
  • Respecter la phytotoxicité et les conditions d’application dans le mode d’emploi.
  • L’ajout de l’agent adhésif CropCover CC-1000 augmente l’efficacité.

Vers le produit

Natural 

  • Pour stopper une infestation aiguë.
  • Acides gras naturels.
  • 2%, à répéter tous les 3 – 4 jours.
  • Dissout la couche de cire protectrice des insectes, qui se dessèchent ensuite.
  • Préserve la plupart des auxiliaires, sauf les acariens prédateurs.
  • Phytotox sur les légumes et les plantes ornementales (suivre le mode d’emploi). 

 

Glumalt SL 

  • En cas d'infestation aiguë , pour stopper le développement par temps chaud (min. 20 °C).
  • Maltodextrine
  • 2,5%, 2 traitements à 4 – 7 jours d’intervalle.
  • Colmate les orifices respiratoires et les membres en séchant.
  • Ne pas appliquer dans les fleurs.

Vers le produit

Quassan  

  • Sur les arbres fruitiers, avec effet supplémentaire contre d’autres ravageurs.

  • Extrait de bois amer (Quassia amara).

  • 0,2% à l’apparition, répéter le traitement si nécessaire.
  • Ménage les insectes utiles.

  • Mouiller les feuilles abondamment.

Voir le produit

Pyrethrum FS 

  • En cas de forte infestation.
  • Extrait de fleurs de chrysanthèmes.
  • 0,05%, en association avec 2% Natural.
  • Insecticide à large spectre et à action rapide.
  • Ne protège pas les insectes utiles.
  • Appliquer le soir ou par temps couvert (les matières actives sont dégradées par la lumière du soleil).

Voir le produit